Stephen & Owen King: Sleeping Beauties – avec audible.fr

kind-audible-sleeping-beauties

Vous en avez marre des moustiques qui zonent dès que vous allumez la lumière pour lire au frais ? Nous aussi. Et comme on n’aime pas les tuer, on a trouvé mieux que de rester enfermés dans la cave pour lire en paix : le livre audio, qui nous permet de lire partout, sans se soucier de savoir si nos lunettes de soleil vont recouvrir nos lunettes de vue sans trop nous donner l’air débile. Et comme on aime quand même l’esprit de contradiction, on a eu envie de lire de l’horrifique en plein soleil, en compagnie d’un vieux copain nommé Stephen King. 

Que se passe-t-il dans le monde ? Les femmes s’endorment… et ne se réveillent pas, victimes d’une pandémie ironiquement nommée Aurora. Prisonnières d’un cocon blanc, elles massacrent qui tentent de les réveiller, puis retombent dans les limbes. Quand la pandémie, qui progresse lentement dans le monde, atteint la petite ville de Dooling dans les Appalaches, rien ne change à l’observation… A part qu’une femme, une seule, résiste, même dans la prison pour femmes qui l’abrite. Lueur d’espoir pour la gente féminine ou démon à abattre ? La question est lancée alors que les femmes se retrouvent dans un univers parallèle très peaceful et que la violence des hommes, livrés à eux-mêmes, explose… 

On retrouve la patte 100% Stephen King dans des descriptions soignées et imagées, des personnalités fouillées, l’imminence d’une catastrophe (voire d’une apocalypse), la signature du fils Owen dans l’ironie et l’humour aigu qui traverse les personnages. On trouve un élément étonnant au coeur d’une oeuvre souvent qualifiée de « machiste » : une sorte d’ode, parfois caricaturale, au féminisme et une vive critique du patriarcat dans ses traits les plus insupportables. Sans être vraiment horrifique, le roman verse plus vers le surnaturel, Sleeping Beauties distille une sensation de gêne bienvenue et  de malaise latent qui nous rappelle que le Master King a beau vieillir, et nous aussi, il n’en reste pas moins Stephen King. Et il se laisse autant écouter que lire, porté par une ambiance grinçante et feutrée à la fois qui plonge le lecteur encore plus loin dans cette dystopie étrange.

 

Stephen & Owen King. Sleeping Beauties – avec audible.fr