[READLIST] Rassurantes Etrangetés

plane-crashed

Ils sont bizarres, ces livres. Etranges. Appartiennent à des sphères plus mouvantes, plus incertaines et plus obscures que celles qui nous voient habituellement nous enthousiasmer. Poésie onirique, hommage à la nuit, appel à la réflexion sociale, jeux littéraires… Ces livres sont des objets de culture, de réflexion, d’évasion et leur étrangeté nous rassure ! 

safe-couvSafe – Lucie Taïeb. Pour un premier roman, quel premier roman ! Dans une langue choisie et fluide, Lucie Taïeb déconstruit avec brio le rapport à l’extérieur, à l’autre, à soi, à sa propre identité. Sa langue écrite ressemble à la langue abstraite des rêves, passant d’un signifiant à une image, d’une évocation à une représentation figurative. Qui est la narratrice, combien sont-elles, rêvons-nous avec elle ou assistons-nous à un performance littéraire captivante et déroutante ? Il y a un peu de David Lynch dans ce roman dense, intense et incantatoire. On oscille en permanence entre poésie et narration, entre un rêve et un autre, guidé par la plume sûre et malicieuse de Lucie Taïeb, très à l’aise dans cet entre-deux mondes onirique. Editions de l’Ogre

demande-la-nuit-anne-laure-jaegle-litterature-la-ville-bruleDemande à la Nuit – Anne-Laure Jaeglé. Berlin, ses BPM, sa folie, sa drogue, ses histoires d’amour, ses clubs clandestins, BERLIN… Dans cette jungle urbaine, une jeune fille évolue, se découvre et se brûle les ailes jusqu’à se retrouver en HP, persuadée de vivre dans en 1933, à l’arrivée au pouvoir d’un certain Adolf Hitler. Comment en arrive-t-on là, comme ça, sans crier gare ? De drogue en drogue, sans doute. Ou au contact de la plus dangereuse substance en libre circulation : les sentiments… Anne-Laure Jaeglé connaît Berlin, elle y gère un bar, elle y organise des soirées, elle y a connu ces recherches extatiques de soi, quitte à se perdre, sans doute. Elle parle du lieu de sa génération, la notre, peut-être plus folle à Berlin, plus libre, aussi. Son premier roman est beau, puissant, et sincère. Tellement qu’on ne peut pas se limiter à le qualifier de « roman de génération », ce serait réducteur. C’est une ode à la musique, à la danse, à la nuit, à la vie. avec son pesant de risques et de désenchantements…  [La playlist géniale qui accompagne le texte est à retrouver ici]Editions La Vile Brûle

rien-ne-resiste-a-romica-plein-jour-par-valerie-rodrigueRien ne résiste à Romica – Valérie Rodrigue. Les Roms, le coeur d’un débat social et politique sans fin. Ces gens qui n’auraient pas les mêmes codes que nous et ne pourraient s’adapter à notre si belle et lumineuse société moderne et humaniste, comme l’a si bien dit notre Premier Ministre en manque de droites. Société éclairée qui tourne le dos à ces voleurs de poules, ces comédiens, ces escrocs qui pourrissent nos trajets en métro et nous culpabilisent à coup d’enfants larmoyants sur les trottoirs du 11e. Après tout, pourquoi ne restent-ils pas chez eux, hein ? Pourquoi ne pas démolir leurs camps de fortune et éclater leurs familles, les humilier, leur limiter l’accès aux soins élémentaires et les traiter comme des moins que rien ? Bénévole auprès de Roms, la romancière Valérie Rodrigue s’est intéressée au cas d’une jeune maman pour laquelle elle s’est battue dans un bras de fer intense avec les institutions. Elle ne cache rien de la misère, de la souffrance, de la fierté, rien de l’abjection du système français ni de ses quelques lueurs d’espoir. Un livre témoignage fort et touchant qui nous donne une belle leçon d’humilité et d’humanité! Editions Plein Jour

 

frictions-sanchez-couvFrICTIONS – Pablo Martin Sanchez. Attention livre culte et machine à rater ses arrêts de métro ! Dans un joyeux inventaire borgésien, Pablo Martin Sanchez convoque des figures littéraires, cachées sous des allusions et des références. Les nouvelles de ce recueil puzzle décalé s jouent du lecteur, le piègent, l’embarquent dans une loufoquerie contagieuse, presque addictive. Les genres et les univers se succèdent au fil de ces courtes histoires où l’on croise la mort en t-shirt, où l’on en sait un peu plus sur le jour où Armstrong a marché sur la lune ou sur ce qui peut amener quelqu’un à se jeter par la fenêtre… Autant être honnêtes : nous n’avons pas trouvé toutes les références cachées comme les bonus d’un bon jeu vidéo, entre les lignes, mais nous avons passé un excellent moment de lecture, souvent surpris jusqu’au fou rire par les chutes abracadabrantes de ces nouvelles jubilatoires. Editions La Contre-Allée

Retrouvez ces livres chez votre libraire indépendant préféré avec Place des Libraires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *