Readlist Femmes femmes femmes

woman-looking
Photo by Lukas Müller on Unsplash

Un peu de parité dans le paysage littéraire contemporain, entre polar, roman biographique, fresque sociale et romans conceptuels. 6 livres, 6 univers, 6 femmes !

couverture-anger-gardien-faust-gallmeisterL’Ange Gardien. Christa Faust. Traduit par Christophe Cuq

Pas de répit pour Angel Dare, l’ex actrice porno que l’on a rencontrée dans Money Shot, du même auteur. Cachée sous une fausse identité grâce au programme de protection des témoins, elle n’échappe pas pour autant à son passé… qui va nettement compliquer son présent. Et son futur. Quand un ancien petit-ami surgit de nulle part avec un fils futur champion de MMA et des malfrats ultra-violents aux trousses, ça tourne à la course poursuite, jalonnée de flingues, de sang et de cadavres. Christa Faust possède un talent particulier : celui de ne laisser aucune issue au lecteur. Dès la première ligne, on sait qu’on ne lâchera pas ce livre, embarqué.e dans une histoire à 200 à l’heure, où la brutalité et l’urgence n’enlèvent pourtant rien à l’humanité des personnages. Ce thriller, dans la pure tradition du pulp, alterne humour, violence, tendresse, fatalité avec une maitrise parfaite et une définition du féminisme qui nous ravit. Editions Gallmeister

couverture-berner-freducci-carriereWerner et les catastrophes naturelles. Laura Fredducci

Werner, comme Werner Herzog, le héros de ce premier roman ambitieux, qui retrace la vie du réalisateur allemand de manière romancée, « fantasmée » même. Ni biopic ni roman, mais un peu des deux, Werner nous plonge aux côtés de ce réalisateur de génie complètement barré et incontrôlable. Connu pour ses bizarreries, sa productivité, son sens du défi, et sa mobilité géographique, Werner Herzog questionne la capacité même de dépassement dans ses films et dans son existence.  Que l’on aime le cinéma de Werner Herzog ou non, il est impossible de passer à côté de ce cinéaste fou. Laura Fredducci ne cache pas son admiration pour lui et livre un roman original, captivant et profondément respectueux de son travail et de sa personnalité. Editions Anne Carrière

couverture-homme-tombe-oubli-mia-ajvide-actes-sudL’homme qui est tombé dans l’oubli. Mia Ajvide. Traduction de Johanna Chatellard-Schapira. 

Jack rentre chez lui et trouve un autre homme assis à sa place, à table. Sa femme l’a purement et simplement « oublié », effacé, comme s’il n’avait jamais existé. Plus personne ne sait qui il est, ni sa mère ni ses collègues, du jour au lendemain. Que devenir ? Comment survivre ? Jack va découvrir qu’il n’est pas le seul dans cette situation absurde et qu’il existe un moyen de reprendre contact avec les être chers et de rétablir leurs souvenirs… Kafkaïen et glaçant, ce premier roman suédois qui met en scène l’une de mes obsessions et peurs les plus tenaces depuis mon enfance ! L’ancienne archéologue à l’origine de ce thriller psychologique joue avec les codes et flirte avec le fantastique ou encore l’enquête historique sans jamais faiblir. Editions Actes Sud

couverture-schmidt-rivagesLes soeurs de Fall River. Sarah Schmidt. Traduction de Mathilde Bach 

Le 4 août 1892, deux personnes sont assassinées à leur domicile : le père et la belle-mère des soeurs Emma et Lizzie Borden. Tout laisse penser que c’est Lizzie, la plus jeune soeur, qui serait à l’origine du double meurtre particulièrement violent. Mais… est-ce si simple ? Intense premier roman à l’ambiance glauque et suintante qui n’est pas sans rappeler celle de certains récits de Joyce Carol Oates. Peu importe qui a tué et pourquoi, vu que tout le monde aurait eu de bonnes raisons de le faire. Ce qui importe, c’est la finesse d’analyse psychologique de Sarah Schmidt, qui se sert d’un fait divers pour dresser le portrait d’une classe sociale et des relations humaines. Fascinant !  Editions Rivages

couverture-corps-ravis-arnalLes corps ravis. Justine Arnal. Vu par Lola B. Deswarte

Marguerite désire un enfant plus que tout, mais sans homme. Elle se rend, sur les conseils d’une chimère à trois têtes, dans la Forêt Noire pour accomplir des rituels cabalistiques destinés à la rendre mère. Quand une petite Daisy naît, tout ne se passera pourtant pas comme prévu… Gothique, féminisme et psychanalyse se donnent rendez-vous dans cette fable moderne, portée par des illustrations en aplats oranges, noirs et blancs. Fluide et hallucinée à la fois, la narration se déploie comme une bête fantastique dans un conte puissant qui donne à voir la maternité sous un angle des plus originaux. Editions du Chemin de Fer

couverture-julia-roulio-tripodeRoulio fauche le poil. Julia. 

C’est l’histoire d’une marseillaise exilée à Paris, une fille comme les autres ou presque, qui cherche l’amour et un sens à la vie. Pour un peu, cette Roulio, arracheuse de poils (esthéticienne, pourrait-on dire) nous ferait penser à ces filles de feel-good book, avec leurs rêves d’adolescentes et leur inévitables maladresses ou fils à la patte. Comme des TOC, une grand-mère alcoolique et des chats possédés. Heureusement, il y a Nataloche, sa meilleure amie. Déjanté, porté par une langue désuète et cocasse, ce premier roman joue malicieusement au yoyo avec son lecteur. Julia réussit un pari complexe : celui de jongler les clichés et une certaine truculence sans tomber dans un style vulgaire ou lourdaud. Au bout de quelques pages, cette marseillaise cash embarque son lecteur dans une tranche de vie touchante et drôle.Editions Le Tripode