Read List : Cinéma cinéma

Pour changer des livres qui parlent de musique, parlons un peu de livres qui parlent de cinéma, notre autre dada. Et puis, un peu de sexe et de cinéma, aussi. Puisque ces deux livres sur le cinéma, abordent également la question du sexe au cinéma, dans le cinéma, à travers le cinéma. Clap ! 

Porno graphismes – Mickael Draï

Il y a : La Directrice est une salope. La Doctoresse a des gros seins. La Nymphomane perverse. La Rousse fait vraiment tout. Les Lolos de la pompiste… Et les autres, aux titres tout aussi, voir bien plus imagés, comme Garces de Brunes, Salopes de Blondes ou encore Les Pipeuses. Petites ou grosses productions, petits ou gros castings, grosses ou petites… bref. Il est question de cinéma de genre, dans ce livre original et graphique, déjanté et intelligent, pertinent et drôle, de genre pornographique. On croise, au fil des pages des films pornographiques obligés de se cacher derrière des affiches neutres en images mais inventives en typos, en graphisme. Le père de l’auteur tenait un cinéma de quartier, un vrai, comme il n’en existe plus beaucoup, et diffusait, entre autres, des films pornos dont il a eu la bonne idée de conserver les affiches.  Là où il aurait été facile de n’écrire qu’un livre compilation d’affiches rigolotes et de titres inventifs et imagés, l’auteur a dégagé un véritable questionnement sociologique à travers les interventions thématiques de divers journalistes, écrivains et spécialistes objectifs. Que dit la pornographie de la société ? Quelle hypocrisie recouvre sa censure ? Qui en regarde, où, quand, comment ? Quelle différence entre la pornographie old school sur VHS et celle qui envahit les internet ? Qu’est-il arrivé aux cinémas de quartier, pourquoi ?  Les questions se posent et se mettent en perspective sans parti pris de principe, sans leçons de morale ou de qui devrait faire quoi de son postérieur. Bref, Pornographismes fait partie de ces livres culturels à plusieurs entrées et plusieurs lectures, toutes aussi pertinentes. Bravo l’édition indé belge ! Marque Belge / http://www.pornographisme.fr

Aller au cinéma ou faire l’amour – Christine Masson. Illustrations de Yann Legendre. 

Dilemme difficile, n’est-ce pas ? Ce qu’en aurait pensé Fellini, vous le saurez en lisant ce recueil de chroniques autour du cinéma. Christine Masson, journaliste qui co-anime depuis 10 ans l’émission On aura tout vu sur France Inter (émission dédiée au cinéma, évidemment!), dresse à travers ce recueil délicieux une sorte de galerie magnifiquement portée par les illustrations de Yann Legendre. Les souvenirs et anecdotes professionnelles, entrevues, rencontres, interviews avec des acteurs ou réalisateurs, se mélangent à des ressentis intimes, des difficultés vécues en tant que journaliste, mais également des bribes de sa propre vie, qu’elle dévoile sans fausse pudeur. Pour Christine Masson, le cinéma est avant tout une histoire personnelle, une affaire de vie et de découvertes, un espace à la fois salvateur et ludique. Des monstres sacrés qu’elle a côtoyés (et côtoie encore), Robert De Niro, Pialat, Von Trier, Coppola pour ne citer qu’eux, la journaliste retient des détails, des histoires souvent touchantes, parfois décalées ou loufoques, mais toujours empreintes d’une humanité sincère. Les cinéphiles se régalent, les « littératurophiles » également grâce à la fine et élégante plume de Christine Masson. Editions Textuel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *